The Book of Ivy, le livre que tout le monde s’arrache !

5 /5 – Un énorme coup de cœurThe book of Ivy Amy Engel

The Book of Ivy est un livre de Young-Adult écrit par Amy Engel et sorti le 05 mars dernier aux éditions Lumen.

Quatrième de couverture : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Amy Engel The Book Of IvyMon avis : The Book Of Ivy est un roman qui a beaucoup fait parler de lui sur internet. Les bloggeuses se l’arrachent et je me demandais bien pourquoi. C’est vrai, pour moi, le roman d’Amy Engel ressemblait un peu à La Sélection (livre que j’ai adoré) mais ne devait pas être si exceptionnel que ça… Mais que j’avais tort ! A peine ai-je lu le premier chapitre que j’étais embarquée dans l’histoire surprenante d’Ivy, une jeune femme intelligente mais conditionnée par sa famille pour devenir une tueuse.

The Book Of Ivy commence par une explication de la situation. Le roman se veut post-apocalyptique dans une société qui a réussi à survivre… mais à quel prix ? Après la guerre nucléaire, deux familles ont voulu prendre le pouvoir. Celle d’Ivy voulait créer une démocratie. Celle de Bishop une dictature. C’est la famille de Bishop qui a gagné et depuis, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser dès leurs 16 ans.

On en arrive donc à Ivy et à la cérémonie de mariage. C’est sa sœur ainée, Callie, qui aurait dû épouser Bishop car ils sont du même âge. Mais ce dernier a voulu attendre et ne se marier qu’à 18 ans (un luxe que lui seul à le droit de prendre) et les plans de la famille Westfall tombent à l’eau. Callie et son père doivent alors conditionner Ivy pour qu’elle tue Bishop et que, sur le long terme, sa famille reprenne le pouvoir. Mais Ivy ne ressemble en rien à sa famille. Elle est douce et pleine d’idéaux, et après quelques semaines passées avec Bishop, elle ne sait pas si elle sera capable de le tuer. Une lutte intérieure prend alors forme car elle veut que son père soit fier d’elle et elle veut venger les siens. Sera-t-elle à la hauteur ? Les questions se succèdent, les personnages montrent leurs vrais visages et c’est bouleversant.

The Book Of Ivy n’est pas vraiment un livre d’action. C’est seulement lorsque j’ai terminé la toute dernière phrase que je m’en suis rendue compte. Car ce n’est pas grave qu’il n’y ait pas autant d’action que l’on aurait pensé, l’histoire est totalement addictive et on ne peut pas s’empêcher d’encourager Ivy dans ses choix, bons ou mauvais.

Il est impossible d’imaginer que The Book Of Ivy the-revolution-of-ivyn’est que le premier roman d’Amy Engel tant son talent est flagrant. Sa plume est parfaite, l’histoire captivante, les personnages complexes et le lecteur conquis. Il ne reste plus qu’à attendre le second tome et ce sera avec une énorme impatience car en terminant le livre d’Ivy, on est totalement frustrée ! Bravo aux éditions Lumen qui ont dégotée ici une perle littéraire !

Publicités

10 réflexions sur “The Book of Ivy, le livre que tout le monde s’arrache !

  1. Je n’arrête pas de voir ce livre partout et c’est sur ton blog que j’en ai lu entièrement la chronique … Tu me donnes encore plus envie de l’acheter et de le parcourir. Je pensais aussi à une sorte de remake de  » La Sélection  » et suis donc contente que tu précises que ça n’est pas le cas !
    Je pense que d’ici lundi, il aura certainement atterri dans ma PàL grâce à toi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Bilan 2015 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s