Red Queen : dans la lignée de The Book of Ivy

5 /5 – Un livre coup de cœur

Red Queen est le premier roman de Victoria Aveyard. Il est sorti le 11 mars dernier aux éditions Le Masque collection MsK.

red queenQuatrième de couverture : Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Mon avis : Red Queen est un roman qui m’a fait penser au livre The Book of Ivy  (ma chronique ici) car on y rencontre une héroïne de caractère qui a toujours vécu dans l’ombre des plus forts mais qui, grâce au destin, se voit la chance de côtoyer les plus riches pour tenter de les détruire de l’intérieur. Après Ivy, c’est donc au tour de Mare d’arpenter les couloirs du Roi, de se marier avec son fils, et de tenter de soulever le gouvernement pour que les gens comme elle, les Rouges, puissent avoir une vie meilleure.

Mare est une Rouge, ce qui signifie qu’elle est destinée à servir les Argents ou bien à combattre en leur nom.  En effet, si à l’âge de 18 ans un Rouge n’a pas trouvé d’emploi, il doit alors rejoindre les forces armées pour servir le pays et combattre pour une guerre qui dure depuis toujours. Ses frères ont tous été appelés par l’armée et bientôt ce sera son tour… En attendant, elle vole ce qu’elle peut pour que sa famille puisse avoir à manger et pour payer le peu d’électricité qu’ils puissent s’offrir. C’est en tentant de voler un homme qui n’avait pas l’air à sa place dans le village des Rouges qu’elle va rencontrer Cal. Grâce à lui, elle va avoir une place de domestique dans le palais des souverains et ainsi éviter de partir pour le front.

red queen victoria aveyard quoteA son arrivée au palais, elle est amenée dans une grande salle où tous les Argents des plus grandes familles sont réunis. Il s’agit en réalité de la cérémonie du Choix de la Reine : le prince aîné va devoir choisir sa future femme parmi celles qui ont le plus de pouvoir. C’est à cette soirée que la vie de Mare va réellement basculer. Ses pouvoirs vont se manifester au grand dam de la Reine car ceci n’est pas normal. Depuis toujours, ce sont les Argents qui ont des pouvoirs, pas les Rouges ! Si Mare a des pouvoirs, sont sang n’en reste pas moins rouge et pour ne pas que les autres Argents ne découvrent qu’elle est spéciale, le Reine va faire croire que Mare est une Argent qui a été adoptée par des Rouges à sa naissance. Elle va alors devoir rester dans le palais et va enfin pouvoir tenter de renverser le gouvernement.

Red Queen est un roman très bien écrit avec des personnages superbement imaginés. L’intrigue est parfaitement menée et il est incroyable de penser qu’il s’agit du premier roman de Victoria Aveyard. L’auteure arrive à nous surprendre grâce à des complots menés sur plusieurs fronts et à des personnages vraiment attachants. Elle arrive à nous retourner le cerveau et à donner notre confiance à des personnes auxquelles il ne faudrait pas. Si vous lisez Red Queen, n’oubliez jamais que « N’importe qui peut trahir n’importe qui » !

En résumé, Victoria AveyardRed Queen est un super roman avec une intrigue incroyable. La plume de l’auteure est fluide et nous fait oublier qu’on est en train de lire. Pour nous, nous sommes avec Mare et nous tentons de trouver des moyens pour renverser le gouvernement. On a peur pour elle car elle se met véritablement en danger, on ne fait pas confiance à ces sublimes princes mais en même temps on ne peut que tomber sous leur charme. Quand on arrive à la fin de Red Queen, on garde espoir pour nos héros mais on est frustré de ne pas avoir la fin de l’histoire. Je vous conseiller vivement ce livre !

Publicités

Une réflexion sur “Red Queen : dans la lignée de The Book of Ivy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s