The Young World : le monde appartient aux ados !

The Young World est un roman écrit par Chris Weitz, le réalisateur du chapitre 2 de Twilight. Il est sorti chez Le Livre de Poche le 16 mars dernier et raconte comment un virus a éradiqué toute la population à l’exception des adolescents. Ces derniers tentent alors de survivre dans un monde sans technologie, sans eau courante, et où la nourriture vient à manquer.

Quatrième de couvertureThe Young WorldNew York, xxie siècle. Un virus a anéanti la population des États-Unis, à l’exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d’électricité, plus d’eau courante, plus de transports, plus d’Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d’organiser la survie des siens avec l’aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d’attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l’origine du virus qui a décimé le continent.

Mon avis sur le site Les Petits Livres by Small Things ici !

Et voici un extrait de ma chronique : « The Young World tenait une bonne intrigue de base, servie par de bons personnages principaux, mais l’auteur nous perd en chemin. Le livre parvient tout de même à aborder des thèmes intéressants, tels que le cannibalisme et le proxénétisme mais sa bonne volonté n’a pas suffi à nous convaincre. Dommage… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s