Austen Wentworth, une réécriture de Jane Austen made in Brigid Coady

Austen Wentworth est un roman de Brigid Coady sorti chez Milady le 12 juin dernier. Une réécriture de Persuasion de Jane Austen avec une touche d’Orgueil et Préjugés.

Résumé : Annie Elliot est loin de mener la vie dont elle avait toujours rêvé… Célibataire, la jeune femme est comptable, habite chez son père et doit supporter les piques constantes de ses proches. Pas très digne du glamour de Hollywood ! Lorsqu’elle parvient à devenir productrice sur une nouvelle adaptation d’Orgueil et Préjugés, Annie se dit que la chance lui sourit enfin. Un seul problème : son ex, Austen Wentworth, a décroché le rôle de Mr Darcy… Et alors que la vie d’Annie était au point mort, lui s’est hissé aux rangs de star de cinéma et d’homme le plus sexy au monde. Face à celui qu’elle tente d’oublier depuis dix ans, Annie se laissera-t-elle persuader de donner une seconde chance à l’amour ?

Découvrez mon avis sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : « Austen Wentworth est un roman passionnant. Les rebondissements s’enchaînent et la pauvre Annie Elliot va passer un très mauvais moment. Entre son affreuse famille, son ex qui est devenu célèbre, un accident sur le tournage et les commérages d’Hollywood, il y a de quoi devenir folle. Annie arrivera-t-elle à surmonter tout cela ? Vous le découvrirez en lisant ce roman aussi drôle que bien écrit. »

Publicités

Le Masque de la Mort de David Gemmell

Sorti le 15 mai dernier chez Bragelonne, Le Masque de la Mort est un thriller signé David Gemmell. Un livre prenant avec une part fantastique bienvenue.

Résumé : Londres est en ébullition : dans une société en pleine mutation, la pauvreté exacerbe les tensions raciales et divise la population. C’est au cœur de ce contexte étouffant que des femmes se mettent à disparaître : un tueur au sinistre masque les assassine les unes après les autres, sans laisser le moindre indice derrière lui. La presse fascinée l’appelle bientôt Le Masque de la Mort.
Jeune journaliste ambitieux, Jeremy Miller se verrait bien couvrir l’affaire, au lieu de perdre son temps à rédiger des articles complaisants sur des sujets communs.
Alors, quand les meurtres commencent à recouper ses propres reportages, Jeremy est le premier surpris. Et bientôt le premier en ligne de mire…

Découvrez mon avis sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : « L’intrigue est bonne, les personnages sont vraiment très bien créés, le côté mystique est très bien exploité, le tueur en série est complètement givré, mais il me manque le frisson. Le Masque de la Mort est un très bon roman, même si la « terreur » n’est pas vraiment présente. On se laisse prendre par l’histoire et si, au début, on déteste Jeremy Miller, à la fin, on l’adore ! »

La cité des loups : suite de la saga Sauvages de Maria Vale !

La cité des loups est le second tome de la saga de Maria Vale. Sorti le 19 juin chez Milady, ce roman est dans la lignée du premier.

Résumé : Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Dans ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…

Découvrez mon avis sur le site Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : Ce deuxième tome est bien au niveau du premier. Les personnages sont bien ficelés, l’histoire est intéressante et la fin est juste parfaite. Ce qui est géniale dans cette série, c’est que tout n’est pas simple, il y a toujours des personnages que l’on déteste, qui vont mettre des bâtons dans les roues des héros. En bref, Sauvages est une bonne saga de bit-lit !

Sauvages T1 Le dernier loup de Maria Vale

Sorti le 20 mars chez les éditions Milady, Le dernier loup est le premier tome de la saga Sauvages de Maria Vale. Un livre captivant qui nous fait entrer dans un univers riche.

Résumé : Reléguée au plus bas de la hiérarchie de la meute, Silver Nilsdottir n’a aucun espoir de voir sa vie s’améliorer, et encore moins de faire alliance avec un compagnon digne d’intérêt. Jusqu’au jour où un étranger grièvement blessé fait irruption sur les terres de la meute. Silver saisit cette chance, en risquant le tout pour le tout. Sauf que Tiberius Leveraux est plus complexe qu’il n’y paraît et menace de faire basculer le fragile équilibre entre l’instinct sauvage des loups et l’ordre très strict de la meute…

Retrouvez mon avis sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : Le dernier loup est un premier tome vraiment très intéressant. Maria Vale arrive à mettre en place tout son univers sans rendre les descriptions ennuyeuses. Pour cause, les rebondissements s’enchaînent et on apprend, chapitre après chapitre, les règles et coutumes de la meute. Les pages s’enchaînent tant l’intrigue est prenante, les coups bas seront au rendez-vous, de même que les multiples trahisons. Un véritable page-turner !

Just don’t care : le nouveau roman de Helene Caruso

Believe Me est le premier tome de la saga Just don’t care de Helene Caruso. Sorti le 20 juillet chez Evidence Editions, ce roman New Adult M/M ne vous laissera pas indifférents !

Ce roman est actuellement disponible en ePub, cependant la version papier arrivera en novembre 2019 dans votre librairie.

Résumé : Marshall est agent de voyage. Habitué à parcourir le monde pour visiter des hôtels, il déteste rester cloîtré chez lui et adore sortir ou aller à la salle avec sa bande de potes. Gay, il ne s’en cache pas et assume pleinement sa sexualité.
Benson est asocial. Écrivain renommé, spécialisé en romances homosexuelles, il reste enfermé de chez lui. Entouré de ses frères, Mike et Hawks, ainsi que de son meilleur ami Kyle, il sort de temps à autre pour prendre une bière. Des années auparavant, rejeté par ses parents en découvrant l’homosexualité de leur fils, il se refuse maintenant à l’afficher, et même à en parler.
Une rencontre. Une seule.
Deux hommes que tout oppose. Un seul et unique amour.

Mon avis : Just don’t care Tome 1 Believe Me est un roman qui se lit d’une traite. Helene Caruso ne perd en rien son écriture fluide et entraînante dans ce nouveau livre et on est rapidement embarqué dans cette histoire où sentiments, muscles et chantage se mélangent habilement.

Nous commençons Just don’t care avec Marshall, un agent de voyage bien bâti. Avec Claude, il a découvert que lorsqu’il est amoureux, il est prêt à tout endurer. Il a finalement réussi à quitter ce pervers narcissique, mais Claude n’a peut-être pas dit son dernier mot. Heureusement, Marshall sait qu’il peut compter sur le soutien de ses amis.

C’est ensuite au tour de Benson de faire son entrée. Ecrivain solitaire, il vit pratiquement reclus dans sa maison. Suite à une grosse déception amoureuse, il ne sort plus et n’a plus le goût à rien. Il en a même l’angoisse de la page blanche ! Ses amis et sa famille seront bien sûr là pour l’aider à se remettre sur pied.

Quand Marshall et Benson se rencontrent, c’est tout de suite l’explosion ! Mais avec le passé affectif des deux hommes, rien n’est joué.

Helene Caruso nous raconte ici une histoire comme elle les aime : avec de l’émotion et une partie psychologique bien travaillée. Elle construit ses personnages, les explore, avant de nous les présenter et afin d’être certaine qu’on les adore. Et c’est un pari réussi ! L’émotion est présente du début à la fin, les passages difficiles nous serrent le cœur et on attend qu’une chose : une fin heureuse pour ces deux hommes torturés.

L’auteure a décidé de changer de narrateur à chaque chapitre, si bien qu’on connaît l’état d’esprit des deux héros. C’est un choix intéressant qui va de pair avec l’idée de rentrer dans la tête des personnages.

Si ce roman est absolument addictif, j’avoue avoir été un peu déçue de la fin, que j’ai trouvé peut-être un peu trop facile. Je m’attendais à plus de rebondissements, plus de suspense. Il n’en reste pas moins que l’on passe un très bon moment avec Marshall et Benson et que la fin, même si un peu trop rapide, est forte en émotion.

Vous l’aurez compris, ce premier tome de Just don’t care est captivant ! L’histoire s’enchaîne sans pause, les pages défilent pour nous laisser finalement avec le sourire aux lèvres.

J’attends avec impatience la suite et espère de tout cœur que les personnages secondaires de Believe Me deviendront à leur tour narrateurs. Certains m’ont énormément plu et j’adorerais pouvoir les retrouver.

Pour découvrir ce livre, rendez-vous dans la boutique Evidence !

Nos infinies insomnies : coup de coeur pour le roman d’Alfreda Enwy !

Nos infinies insomnies fait partie de la série Infinite Love d’Alfreda Enwy. Sorti début juillet chez Milady, cette romance est absolument bouleversante !

nos infinies insomnies infinite loveRésumé : Levy n’a jamais rien connu de la vie. Du moins rien de bon. Écorchée vive et insomniaque, la jeune femme n’aspire qu’à une chose : commencer à vivre.
C’est dissimulée derrière ses longs cheveux noirs qu’elle fait son entrée à l’université avec au fond de son sac, sa trousse de premiers secours qui ne la quitte jamais. Elle a fui les horreurs de son passé mais certaines habitudes ont la vie dure. Cette trousse, elle l’a d’ailleurs utilisée la veille au soir en aidant un jeune homme qui sortait d’une bagarre. Impulsif et populaire, Delsin est son parfait opposé. Pourtant, le quarterback de l’équipe de foot universitaire est lui aussi insomniaque et semble cacher une noirceur qui fait écho à celle de Levy.

Découvrez mon avis sur le site Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : Avec Nos infinies insomnies, Alfreda Enwy frappe fort. Les personnages sont savamment travaillés, leurs passés respectifs sont douloureux et l’intrigue est menée de main de maître. Mais le gros plus de cette auteure, c’est qu’elle prend les émotions de ses héros et elle nous les met en pleine figure. C’est difficile à lire, c’est poignant et en même temps c’est tellement beau.

Une excitante soirée de Saint-Valentin, de Mariam Catche

Une excitante soirée de Saint-Valentin est une novella érotique écrite par Mariam Catche et sortie chez Evidence Editions en septembre 2017.

Résumé : Une ambiance feutrée, un dîner concocté avec amour, une lingerie affriolante pour une nuit enivrante. Tels sont les ingrédients savamment préparés par Nathalie, pour sa soirée romantique avec son compagnon. Mais lorsque ce dernier fait preuve de mépris, en ignorant leur rendez-vous, c’est la fois de trop. La jeune femme décide alors de lui donner une petite leçon, qu’elle espère mémorable.

 

Mon avis : Voilà une novella absolument surprenante ! Mariam Catche, de son écriture fluide, nous conte une histoire très bien ficelée. On ne s’attend absolument pas à la fin et on est même intrigué jusqu’à la dernière ligne.

Nous commençons cette novella avec Patrick, un architecte. Son patron, excentrique au possible, va lui offrir une grande opportunité : travailler sur un projet très important pour la boîte.

Un soir, tard, Patrick travaille comme un acharné. Il pense à sa compagne qui doit l’attendre dans leur appartement. Il se dit qu’il la délaisse un peu et que, s’il se dépêche, il pourra rentrer avant qu’elle ne s’endorme pour lui offrir un cadeau. Seulement ses projets vont être gâchés par l’arrivée d’une inconnue dans l’immeuble.

Le service de surveillance va prévenir Patrick qu’une femme est entrée, nous voilà en plein cœur du mystère. Qui est cette femme ? Une voleuse assurément… Elle doit travailler pour une compagnie concurrente. Patrick va décider de la prendre par surprise, mais il ne s’attendait pas à sa réplique et au désir qu’il va ressentir.

Eh oui, ne l’oublions pas, nous sommes dans une novella érotique et je dois dire que celle-ci est franchement bonne. L’intrigue est bien mise en place, les personnages sont intéressants et le final est grandiose. J’ai beaucoup aimé et la fin, qui laisse présager une suite de style Fantastique, apporte encore un petit plus.

Je ne vous dévoile rien d’autre, mais je vous invite à découvrir Une excitante soirée de Saint-Valentin de Mariam Catche !

Rendez-vous dans la boutique Evidence 🙂