Mon cahier de recettes personnalisable : pratique et tellement cute !

Mon cahier de recettes personnalisable est un cahier pour noter toutes ces recettes tout en ayant un calendrier des fruits et légumes de saison, ce qui est franchement important et bien pratique. Sorti chez Evidence Editions, ce cahier est superbe et, malgré qu’il soit relié, il reste bien ouvert pendant la lecture de la recette, top !

Résumé : Mon cahier de recettes est l’outil parfait pour conserver toutes les recettes de familles, les recettes préférées des enfants, les trucs et astuces qu’on souhaite avoir sous la main.
Avec ses aide-mémoires, vous aurez les essentielles en cuisine, les pages couleurs vous permettront de distinguer les recettes salées et sucrées.

Mon avis : Comme beaucoup de personnes, j’avais un cahier vierge basique pour noter mes recettes. Pas très pratique et surtout s’abimant très vite (la première page s’est déchirée au bout de quelques mois), ce n’était franchement pas le top. Et puis, j’ai découvert Mon cahier de recettes personnalisable publié par Evidence Editions et j’ai eu envie de tenter l’expérience.

La première de couverture est assez rigide pour tenir dans le temps. A la limite du déperlant, c’est franchement pratique quand on cuisine ! Quand on ouvre le cahier, il se tient bien, c’est là la grosse surprise. Certains préfèrent les cahiers avec spirales pour être sûrs de ne pas perdre la page, mais Mon cahier de recettes personnalisable, même relié, tient bon. Un petit pot sur une page, si vraiment vous avez peur, et tout va bien.

Les premières feuilles s’ouvrent sur un sommaire pour savoir à quelle page on a rangé telle ou telle recette. Je n’avais jamais pensé à faire cela sur mes autres cahiers et j’étais obligée de me farcir toutes les pages pour retrouver la bonne recette. Maintenant, plus besoin !

A la suite du sommaire, on trouve un lexique culinaire pour tous les niveaux. S’ensuit des pages sur les épices et herbes aromatiques et comment les utiliser, avec quels aliments. Ayant un peu d’expérience là-dessus, j’avoue ne pas l’utiliser pour l’instant, mais il n’en reste pas moins que cela pourra servir un jour.

On découvre ensuite un calendrier des fruits et légumes disponibles en fonction des saisons. Moi qui suis toujours en train de vérifier sur internet (mémoire de linotte), plus besoin maintenant, reste juste à ouvrir le cahier. C’est vraiment génial, le GROS plus du livre.

Après ces quelques pages pratiques, on arrive enfin aux pages de recettes elles-mêmes. Préremplies, vous aurez l’impression de créer votre propre livre professionnel ! Avec les changements de couleurs, vous pourrez faire, par exemple, en jaune les recettes salées, en rouge les recettes sucrées. Personnellement, j’ai pris deux cahiers pour en faire un salé et un sucré, tellement mieux !

Pour votre recette, vous noterez l’intitulé, la difficulté, le temps de préparation, le temps de cuisson (pratique quand on veut faire quelque chose rapidement), le coût (personnellement je ne l’utilise pas car quand on est gourmand on ne compte pas), le nombre de personnes. Ensuite la page se partage entre ingrédients et préparation. En bas, vous trouverez l’évaluation (une fois testé, il faut dire si cela vous a plus ou si vous n’avez pas eu le temps de goûter tellement vos convives se sont jetés dessus). Enfin, une partie « notes », que j’utilisais déjà dans mes cahiers vierges, vient apporter un nouveau plus au cahier de recettes personnalisable ! Vous pourrez y noter des conseils, des remarques.

J’avoue avoir eu peur de ne pas pouvoir tout écrire dans la partie Préparation, mais pour l’instant je n’ai pas eu de souci. Je ne vais pas à la ligne, j’enchaîne et tout va bien. En conclusion, Mon cahier de recettes personnalisable est une belle découverte, je suis ravie du résultat !

Et vous, quel genre de cahier de recettes utilisez-vous ?

Comédie romantique : Christmas Actually

Christmas Actually de Joanna Bolouri est une comédie romantique sortie chez les éditions Hauteville en novembre 2020. Un livre magnifique, drôle et touchant.

Résumé : Quelques jours avant les fêtes de fin d’année, Nick perd son prestigieux emploi dans un cabinet d’avocats et se voit contraint d’accepter un travail de Père Noël. Il rencontre alors Alfie, un adorable petit garçon de cinq ans, qui souhaite pour Noël que sa mère, Sarah, soit de nouveau heureuse et cesse de pleurer son mari disparu trois ans auparavant. Attendri, Nick décide d’organiser un rendez-vous entre Sarah et son meilleur ami qui est célibataire, Matt. Mais alors que Sarah et Alfie prennent une place de plus en plus importante dans la vie de Nick, celui-ci se rend vite compte que le bonheur naissant de Sarah et de Matt pourrait bien lui briser le cœur…

Découvrez mon avis complet sur Les Petits Livres ici !

Extrait de ma chronique : L’histoire de Christmas Actually est déjà vue et franchement sans surprise, mais l’écriture et les personnages sont tellement géniaux qu’on n’arrête pas de lire. J’ai beaucoup apprécié Nick, son évolution. Matt aussi est intéressant, on s’attache beaucoup à lui. Quant à Sarah, elle est naturelle, drôle et enfin prête à dire oui à l’amour. Après avoir lu les trois quart du roman, l’histoire devient encore plus intéressante, trépidante même ! La tension est à son comble, on est surpris et ravis à la fois. Enfin un peu d’originalité ! Ca fait du bien et on termine sur une giga bonne note.

Christmas Actually est une très bonne lecture, un roman cocooning que l’on verrait bien adapté à la télé, en téléfilm de Noël. Ce serait vraiment super… (Netflix, si vous passez par là 😉)

Après Nora Jacobs, Shane Davies

Moi, rousse et fauchée est le premier tome de la saga Shane Davies écrit par Jackie May et publié en janvier chez Milady. Une histoire qui se passe dans le même univers que la saga à succès Nora Jacobs.

Résumé : Métamorphe renarde, Shayne Davies a bien du mal à se faire respecter dans un monde occulte dominé par des créatures bien plus puissantes et effrayantes qu’elle : loups-garous, vampires, sorciers, démons et faes. Même à la maison, on ne voit en elle que la sale gosse de la meute. Shayne n’a qu’une envie : prouver qu’elle est de taille à jouer dans la cour des grands. Aussi ne cesse-t-elle de tanner Nick Sublime afin d’obtenir un poste à l’Agence Fédérale de l’Occulte. Sublime s’y oppose catégoriquement, mais il ne faut jamais dire jamais. Lorsque de mystérieux criminels occultes volent un stock de matériaux explosifs, l’Agence hérite d’une sombre affaire dont personne ne veut. Non seulement les principaux suspects sont des démons, mais voilà que le FBI leur colle un agent dans les pattes pour chapeauter l’enquête. Et, comme si ça ne suffisait pas, un maître vampire connu pour sa récalcitrance détient ce qui pourrait bien être la clé de l’affaire : un séduisant inspecteur de police humain.
Cette histoire est un désastre garanti.
Félicitations, Shayne, te voilà engagée !

Retrouvez mon avis complet sur Les Petits Livres ici !

Extrait de ma chronique : Jackie May est définitivement une auteure de bit-lit qu’il faut suivre. L’humour omniprésent et ses héroïnes badass sont un délice pour les amateurs du genre. Les enquêtes surnaturelles sont très intéressantes et la romance n’est pas prioritaire, loin de là ! De quoi plaire à tout le monde…

Le style d’écriture de l’auteur nous plonge avec facilité dans son univers qui va à cent à l’heure. Pas de répit pour les braves, les intrigues s’enchaînent, les personnages se dévoilent et on ne voit pas le temps passer. Les livres de Jackie May sont de véritables page-turners.

Bien sûr, rien ne pourra détrôner Nora Jacobs, cependant Shayne Davies est si différente que… peut-on vraiment les comparer ? Cette dernière est vindicative, jalouse, borderline, et un peu chiante aussi parfois. J’ai aimé cette non-héroïne qui, contrairement à Nora, n’est pas tout de suite aimé de tout le monde, au contraire. Ses capacités surnaturelles ne sont pas dingues (comparées aux autres), mais elle s’en sert avec brio.

Moi, rousse et fauchée est un très bon premier tome qui nous fait apprécier les personnages principaux et nous poser des questions sur la suite de leurs aventures qui devraient d’ailleurs arriver en avril…

Tinder, Meetic, Happn : témoignages de rendez-vous amoureux catastrophiques

Le choix dans les dates, à prononcer Dèytes, est un livre de Mathilde Florance sorti le 15 janvier dernier et publié aux éditions Lapin.

Je remercie la Masse Critique Babelio ainsi que la maison d’édition pour cette découverte.

Résumé : Vous aimez les histoires de dates ratés, coincés, trompeurs voire carrément flippants qu’on peut avoir sur les applis de rencontres ?
Mathilde Florence en a compilé 18 issus de vrais témoignages qui vous feront relativiser vos pires rendez-vous amoureux.
Le choix dans les dates, c’est moins l’embarras du choix que le choix de l’embarras…
Drôles, révélateurs et instructifs, ces dates foireux sont agrémentés de feed back crus et sincères qui n’épargnent ni leurs narratrices ni ces étranges profils qui se cachent derrière les applis.

Mon avis : Commençons par le titre, que je trouve très bien trouvé ! Le choix dans les dates, avec le dernier mots à lire en anglais et qui veut donc dire rendez-vous amoureux. Oui, c’est original, mais pour les passionnés de contrepèteries, cela prend une toute autre dimension. Vous l’avez ? Non ? Oui ? Je vous laisse chercher 😉

Le choix dans les dates, ce sont dix-huit témoignages de personnes qui ont utilisé une application de rencontres comme Meetic ou Tinder, et qui ont vécu un premier rendez-vous amoureux assez cocasse. Gênant, drôle, ahurissant, le lecteur passe par toutes les émotions en découvrant ces histoires et en réalisant qu’elles sont vraies.

Un roman graphique avec des dessins un peu enfantins à mon goût, ce sera là son seul point négatif pour moi. J’aurais aimé que les dessins soit plus adultes, même si je comprends le choix du style : rester sur du soft pour raconter des histoires qui le sont moins. Quand on voit les sexes des personnages, ça dédramatise certaines situations.

Passons au texte. Chaque histoire commence par présenter le profil de la personne que le narrateur a rencontré : prénom (qui a bien sûr été modifié), âge, passions, descriptions et site de rencontre utilisé (avec l’orthographe modifié pour éviter tout problème de propriété intellectuelle). Après la présentation, on a le date tel qu’il s’est passé.

Entre celui qui s’y prend mal au lit, l’autre dont le partenaire veut regarder leurs ébats, ou encore celui qui arrive avec une couche sale accrochée à son manteau, on en voit de toutes les couleurs ! Ce que j’ai également apprécié, c’est que le point de vue n’est pas seulement féminin. Certains hommes racontent aussi leurs mésaventures.

C’est drôle, parfois choquant, on en vient à se demander si cela s’est vraiment passé tellement certaines situations sont incroyables. J’ai bien ri, j’ai été gênée aussi parfois et j’ai terminé le livre en un temps records. Eh oui, c’est le problème avec les romans graphiques, ça ne dure jamais assez longtemps, on a toujours envie d’en voir plus ! Une découverte vraiment sympathique qui suscitera forcément de fortes émotions aux lecteurs.

Diamants de Vincent Tassy, laissez-vous envoûter !

Diamants est un roman de fantasy écrit par Vincent Tassy qui sortira le 19 février prochain chez les éditions Mnémos. Un roman d’envergure pour un auteur incroyable.

Résumé : D’un hiver sans fin naît l’espoir d’un printemps radieux
L’Or Ailé, de la cité immortelle, est descendu des cieux.
Seigneur ou roturier, lequel deviendra son suivant ?
Serviteur, conseiller, dévoué ou confident
Dans le labyrinthe d’Œtrange, il devra le guider
Du royaume de Ronces, aux Brumes emplies de danger.
De l’hiver au printemps, de l’obscurité à la lumière
Percerez-vous les secrets de L’Or Ailé venu sur Terre ?

Mon avis : Une chose est sûre, le résumé de Diamants est intrigant ! On ne comprend pas tout, on ne sait pas vraiment de quoi cela va parler, mais le nom de Vincent Tassy sur la couverture du roman nous indique que c’est un livre qu’il faudra absolument découvrir. J’avais déjà dévoré une histoire de cet auteur et j’avoue que j’avais été complètement séduite par sa plume poétique et envoûtante, qui nous emmène facilement dans l’univers de ses romans. Diamants ne fait pas exception.

Diamants prend place à Œtrange, un royaume où la magie n’est pas très présente. Dans l’univers créé par Vincent Tassy, celle-ci a en effet presque disparu, tout du moins au début. Certains personnages sont tout de même dotés de pouvoirs, comme Dolbreuse, un homme capable de lire l’avenir dans les fleurs, ou Mauront, jeune jardinier qui fait pousser n’importe quelle plante de ses mains.

En Samsara, il existe une prophétie qui annonce l’arrivée d’un être immortel qui devra être adulé par tous car il aurait le pouvoir de bénir l’endroit où il atterrirait de bienfaits insoupçonnables. L’Or Aillé, ainsi appelé, fait une entrée fracassante à Œtrange. La reine Alamasonthe le reçoit comme il se doit, cependant plus les jours passent et plus le bonheur promis semble bien loin de ce que l’on imaginait. Comme si cela ne suffisait pas, les royaumes voisins, jaloux de l’arrivée de L’Or Ailé à Œtrange, complotent pour anéantir le royaume. Est-ce que Alamasonthe, Dolbreuse et Mauront sauront surmonter les malheurs, la violence et les traitrises à venir ? Rien n’est moins sûr…  

L’univers de Diamants est complexe et les intrigues s’entremêlent pour le plus grand plaisir du lecteur. Les personnages sont attachants, j’ai eu une préférence pour Dolbreuse personnellement, et les « méchants » sont extrêmement bien développés. Folie humaine, amour passionné, tristesse inconsolable… Les sentiments sont bien présents et dévorent tout sur leurs passages. L’univers magique est magnifiquement bien imaginé, j’ai adoré les histoires qui se cachent derrière l’intrigue principale.

Ce roman de fantasy a des personnages tellement ambivalents qu’il est impossible pour le lecteur de prendre position. Personne n’est parfait, mais c’est justement pour cela que l’histoire fait vraie. Même mon pauvre Dolbreuse a des vices cachés ! Je ne parle même pas de L’Or ailé qui reste mystérieux pendant la majeur partie du roman, on ne sait jamais sur quel pied danser. La reine est parfaite dans son rôle : froide, mais humaine finalement. Son histoire m’aura plus touchée que je ne le pensais…

Vincent Tassy est un auteur extraordinaire : de sa plume, il vous charme pour que vous ne puissiez plus ôter vos yeux de son écriture. Il vous fait oublier que vous être en train de lire et vous fait traverser les pages pour vivre les aventures de ses personnages avec eux. Vous êtes dans Œtrange, vous luttez, vous pleurez, vous vous rebellez. La langueur dans laquelle L’Or ailé semble plonger le royaume vous atteint, et quand le mot FIN apparaît finalement, vous êtes déçus de quitter Diamants et votre esprit est toujours habité par l’univers de l’auteur.

L’écriture de Vincent Tassy est si particulière qu’elle est reconnaissable entre mille. Comme je l’ai dit plus haut, c’est poétique, envoûtant. Ses univers sont toujours extrêmement bien ficelés, on se demande comment il arrive à créer tout cela. Pas une fausse note, de la justesse, de l’équilibre. Rien n’est en trop, tout est important. Diamants est un petit chef d’œuvre qu’il faut avoir dans sa bibliothèque absolument. Un coup de cœur pour moi, nul doute que je le relirai de temps en temps, pour m’évader et voler auprès de L’Or ailé.

Nouveau coup de cœur : OLYMPUS

Olympus, c’est la nouvelle saga de l’auteure à succès Suzanne Wright ! Son premier tome, Alex Devereaux, est sorti chez les éditions Milady, comme toute bonne série bit-lit internationale qui se respecte 🙂
Avis à tous les fans de la saga La meute du Phénix et La Meute Mercure, voilà un nouveau roman que vous allez adorer !

Résumé : Bree est un chat de Pallas, et elle n’a peur de rien… Ou presque. Une seule chose l’effraie : son âme sœur, la personne que le destin lui réserve, est un être cruel et vicieux qu’elle ne pourra jamais aimer. La nouvelle de sa mort est un soulagement, et Bree compte bien refaire sa vie. Mais celui qu’elle désire plus que tout lui est interdit : Alex est son patron, et le cousin de son âme sœur disparue. Cependant, Alex ne veut plus se mentir à lui-même. Il est prêt à tout pour revendiquer Bree, et nul ne pourra l’en empêcher.

Retrouvez mon avis complet sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : Dance ce nouveau roman de l’auteur à succès Suzanne Wright, nous faisons la connaissance de Bree, un chat de Pallas. Oui, je vous avais prévenus, on sort de notre zone de confort ! L’âme sœur de Bree a disparu depuis des années, et tant mieux car elle ne l’aimait pas ! Eh oui, originalité là aussi, l’âme sœur d’un métamorphe n’est pas forcément la personne qu’il lui faut vraiment, et elle a le droit de ne pas l’aimer.

Tous les personnages sont bien créés, l’univers est fascinant et le gros plus de ce premier tome est l’humour omniprésent. L’enquête pour découvrir qui en veut à Bree est bien menée, l’action est intense, on est véritablement immergé dans l’histoire.

Olympus est un coup de cœur personnel, il réunit tout ce que j’aime : de la romance tintée d’érotisme, des métamorphes, de l’action, du suspense, des rebondissements vraiment inattendus, des dialogues hilarants, des personnages obstinés et cette notion de clan, d’unité. Une petite pépite à savourer et à relire de temps en temps.

Blood Type, une romance bitlit qui change !

Compagne de sang est le premier tome de la saga Blood Type de K.A. Linde. Sorti chez les éditions Milday, ce roman bit-lit sort des sentiers battus pour nous offrir une intrigue surprenante !

Résumé : Dans un monde dévasté par la pauvreté et le désespoir, le seul moyen d’échapper à la misère est de servir l’élite vampire, aussi assoiffée de pouvoir que de sang. En acceptant de devenir la compagne de sang de Beckham Anderson, Reyna ne mesure guère dans quoi elle s’engage. Car celui-ci, froid, autoritaire et séduisant, ressemble en tout point à ses attentes… mais refuse de se nourrir d’elle. Derrière le masque se cache un homme bien plus complexe et retors qu’elle ne le croyait, et elle-même découvre bientôt que sa position est aussi enviable que dangereuse. Chaque nuit qui passe semble confirmer ses soupçons : Beckham la craint autant qu’il la désire…

Retrouvez mon avis complet sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : Dans Bloody Type, le monde est divisé. D’un côté vous avez les humains, pauvres et désespérés, de l’autre vous avez les vampires riches et puissants. Dans l’univers de K.A. Linde, une société existe, pouvant sauver les humains de leurs pathétiques existences, Visage. Cette multinationale, gérée par des vampires bien sûr, propose des services corporels. Les humains s’y présentent pour devenir des compagnes de sang, qui est donc le titre de ce premier tome.

Blood Type est une franche réussite ! Une intrigue très originale, des personnages complexes, de l’action, du suspense, des machinations, du sang… Tout est réuni pour tenir le lecteur en haleine. Étant un roman bit-lit, il y a bien sûr un peu de romance, mais ce n’est pas l’intrigue principale. Et quand la politique se mêle aux différents secrets, on est abasourdi. Vous pensiez tout savoir ? Que nenni ! K.A. Linde vous tient par la plume et vous laisse frustrés par cette fin en cliffhanger. Une série à suivre !

Un chat pour Noël de Florence McNicoll

Un Chat pour Noël est sorti chez les éditions Hauteville en octobre 2020. Ecrit par Florence McNicoll, ce roman mélange romance et boules de poils !

Résumé : Le chat le plus solitaire de Battersea trouvera-t-il un foyer pour Noël ?
C’est bientôt Noël au refuge pour chats et chiens de Battersea et Laura désespère de trouver une famille pour la nouvelle venue, Felicia, une jolie chatte noire et blanche aussi sauvage qu’affectueuse. Son petit ami, Rob, ne comprend pas pourquoi elle passe autant de temps au travail, mais pour Laura, ce refuge est bien plus qu’un simple job, c’est sa vie  ! Alors que les fêtes approchent à grands pas, Laura fait la connaissance de neuf personnes, toutes en quête d’amour, et elle leur cherche le compagnon à quatre pattes de leur rêve. Lorsque le bel Aaron adopte Felicia, Laura se dit qu’il pourrait aussi faire son bonheur…
Un conte réconfortant sur l’amour et nos amis les bêtes.

Retrouvez mon avis complet sur le site Les petits livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : C’est bientôt Noël au refuge pour chats et chiens de Battersea où Laura travaille et cette dernière compte bien faire adopter ses boules de poils préférées rapidement ! D’ailleurs, elle aimerait beaucoup trouver des maîtres pour sa petite préféré Félicia, une jolie chatte noire et blanc, aussi sauvage qu’affectueuse. Elle adorerait l’adopter elle-même, mais son petit ami Rob est anti-chats…

Un chat pour Noël, c’est un roman qui se lit vite, un petit moment de douceur pour tous les amoureux des félins. On rit, on pleure, on s’énerve… les émotions sont bien présentes malgré la vitesse de l’intrigue. Même si on imagine la fin dès le début, on apprécie le cheminement de l’auteur. Un livre parfait pour bouquiner tranquillement au coin de la cheminée avec un chat sur les jambes.

Sous ses doigts, la romance New Adult de Emilie Goudin-Lopez

Sous ses doigts Tome 1 Le secret de Claire est une romance New Adult de Emilie Goudin-Lopez sortie le 17 juillet 2020 chez les éditions So romance.

Je remercie la Masse Critique Babelio et les éditions So Romance pour l’envoi de ce roman !

Résumé : Elle pensait l’avoir oublié, et pourtant, huit ans plus tard…
Claire, artiste et illustratrice, rentre chez son père à Saint-Ferréol pour le premier anniversaire de la mort de sa mère. Sa sœur, Cécile, profite de l’occasion pour leur présenter son nouveau fiancé, Tom, qui n’est autre que le premier amour de Claire… Passé le choc de leurs retrouvailles, l’attirance qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre autrefois refait surface avec violence. Malgré la passion qui les consume, toute relation amoureuse leur est interdite… Claire parviendra-t-elle le temps d’un week-end à ignorer ses sentiments ? Mais comment oublier son premier amour ?⠀
Laissez-vous toucher par cette relation aussi passionnée que condamnée, entre amour et interdit, entre le passé et le présent, dans cette romance qui vous promet sensualité et frissons !

Mon avis : Ce premier tome de Sous ses doigts commence avec l’arrivée de Claire chez son père pour l’anniversaire de la mort de sa mère. Claire est illustratrice et vit à Bruxelles. Sa relation avec sa sœur aînée a toujours été compliquée et lorsque celle-ci fait son entrée chez son père au bras de son nouveau fiancé, les choses ne vont pas s’arranger. Pourquoi ? Parce que Tom, son nouveau copain, n’est autre que l’amour de jeunesse de Claire ! Ces deux-là ont quelques années d’écart et ont vécu une nuit magique ensemble huit ans auparavant, avant de devoir se quitter. Aujourd’hui, ils ont grandi, leur attirance l’un pour l’autre renaît, mais Cécile, la sœur, est au milieu… encore !

Le point fort de Le secret de Claire est assurément les flashs back qui nous aident à mieux comprendre ce que les personnages ont vécu chacun de leurs côtés. Le fait que la narration soit partagée est aussi une bonne chose, voir les différents points de vue rend le livre plus rythmé. L’intrigue est bonne, les personnages sont travaillés et le final est vraiment bien créé.

Malheureusement, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de répétitions. On apprend quelque chose en quatre/cinq lignes, il y a un flash back qui nous détaille l’information, puis on revient au présent où on en parle encore ! Le milieu du roman est à base de « on s’aime, mais on ne doit pas » et il m’a manqué quelque chose pour que l’ensemble soit moins répétitif. Le début toutefois est vraiment bien, la redécouverte, l’attirance réciproque, l’histoire familiale, et la fin est top : bien travaillée, avec des rebondissements et un épilogue comme il le fallait !

Sous ses doigts Tome 1 Le secret de Claire est donc un bon roman malgré quelques passages que j’avais envie de sauter. D’autres étaient vraiment très bien, l’histoire du portrait réalisée par Claire apporte clairement un énorme plus à l’intrigue. Une bonne romance pour un dimanche confiné !

Galénor : suite de la sublime saga de fantasy de Audrey Verreault

Le dernier gémini est le second tome de la saga Galénor de Audrey Verreault. Sorti en mars 2020, ce roman est immersif, captivant et original. Un grand merci à l’auteur pour cette petite pépite littéraire !

Résumé : Et si vous étiez liés à quelqu’un… quelque part…
« Asmodée est de plus en plus radical avec sa politique anti-inferniths… Il veut qu’on les envoie tous à la prison d’Astheroth pour les interroger et les pister… Puis il y a ces magiciens avec leurs masques en forme de têtes de corbeaux qui rôdent à travers Galénor et attaquent des villages. Personne ne sait d’où ils viennent. Ni ce qu’ils veulent. Moi je m’en doute. Ils ont assassiné mes parents adoptifs… Je pense qu’ils cherchaient ce qu’ils m’ont légué… J’essaie de chasser tout ça de mes pensées… Nous avons presque tout épuisé nos réserves de poudre d’artanis et nous, magiciens, ne pourrons bientôt plus exercer notre magie. Asmodée a mis la main sur une pierre de Kartane qui pourra peut-être remplacer l’artanis et mettre fin à la pénurie magique qui plane sur notre monde. Or, le Kartane figure parmi les substances les plus convoitées de l’univers… Nous avons été mandatés, moi et les autres géminis pour protéger cette pierre jusqu’à ce que les alchimistes aient terminé leurs recherches. Nous sommes en fonction. Cette nuit, j’ai la pierre, dissimulée sur moi. La fête bat son plein. La salle est bondée. Un homme encapuchonné franchit la porte d’arche. Des ailes noires pendent à son dos. Il sort du lot, mais il y a autre chose… » Daphnée

Mon avis : Il aura fallu attendre plusieurs années pour que le second tome des aventures des géminis sorte de la tête de Audrey Verreault pour être couché sur du papier, mais ce délai valait sans aucun doute le coup ! J’avais beaucoup aimé le premier tome de Galénor (chronique ici) et je pensais trouver cette suite intéressante. Quelle ne fût pas ma surprise de voir que j’étais encore plus envoûtée par cette histoire de magicien, de pierres aux pouvoirs extraordinaires et de mondes aussi magnifiques que dangereux ! Ce second tome est un coup de cœur, je l’ai fini en larmes tant les émotions sont fortes.

Dans Le dernier gémini, nous retrouvons Daphnée, Judy-Ann et les autres alors qu’ils maîtrisent mieux leurs pouvoirs et ont créé des liens puissants entre eux. Bien que centré sur l’elfe Daphnée, les personnages deviennent chacun leur tour le narrateur, ce qui apporte un gros plus au roman au niveau des différentes intrigues et au niveau du rythme du récit.

Parlons justement de la plus grosse intrigue : les géminis sont mandatés pour protéger le Kartane, la pierre la plus convoitée au monde car extrêmement puissante. Lors d’un bal, un homme corbeau fait une entrée fracassante et (spoiler alert) casse malencontreusement la pierre qui va partager alors son pouvoir entre Daphnée et lui. Le pouvoir qu’ils vont absorber sera tellement important qu’ils vont devoir trouver un moyen de l’enlever de leur corps s’ils ne veulent pas être consumés par lui. Si vous pensiez que c’était la cata attendez de lire le kidnapping de Daphnée par l’homme corbeau ! Les personnages ne pourront pas se faire confiance, même s’ils sont liés. Les aventures s’enchaînent, les trahisons font mal et les scènes de bataille sont intenses. Le final est terrible, mais nécessaire…

Vraiment, Le dernier gémini est un livre captivant. Les différentes intrigues nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière ligne, les personnages sont encore plus travaillés et certains vous réserveront des surprises… L’écriture est fluide, permettant au lecteur de s’immerger pleinement dans le monde de l’auteur et de vivre les mêmes aventures que Daphnée et ses amis. C’est fort, puissant, ensorcelant. Une fois commencé, il est difficile d’arrêter. Un roman de 354 pages où rien n’est en trop. Les descriptions sont utiles, ni trop longues, ni trop courtes. C’est le gros point fort d’Audrey Verreault : elle sait doser tout son roman pour le rendre totalement immersif. J’ai eu un gros coup de cœur pour l’un des personnages qui a fait son apparition dans ce tome et je pense qu’il va me hanter encore quelques jours… Les passages où il devient narrateur sont magiques, on le voit évoluer et on l’aime de plus en plus. Son histoire est terrible, elle nous prend au cœur.

En conclusion, Galénor est une sublime saga de fantasy. Audrey Verrault écrit de manière originale alors si vous voulez changer d’air et vous plonger dans une bonne série, je vous conseille assurément celle-ci ! Pour information, l’auteur nous indique à la fin du livre que la saga contiendra quatre tome. Le troisième est actuellement en cours d’écriture, j’espère seulement ne pas attendre aussi longtemps 😉