À un fil : le téléphone de Rainbow Rowell vous connecte avec le passé !

À un fil est un roman écrit par Rainbow Rowell. Sorti en format poche chez Milady en septembre, cette histoire était une bonne idée mais le manque de rythme est décevant…

Quatrième de couverture : Georgie est au trente-sixième dessous : cela fait des années que son mariage bat de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

Découvrez mon avis sur Les Petits Livres ici !

Extrait de ma chronique : « À un fil traîne en longueur et c’est dommage. L’histoire avait pourtant un bon potentiel, mais le personnage principal a du mal à nous toucher, ce qui ne nous aide pas à rentrer dans le récit. J’ai largement préféré la sœur, Heather, qui apporte une touche humoristique et qui est, quant à elle, franchement attachante. Enfin, la conclusion arrive à remonter le niveau car on finit par dévorer chaque ligne. Il aura fallu attendre… »

Publicités

Attachement : retour sur le premier livre de Rainbow Rowell

Une réédition d’Attachement, le premier livre de l’auteur à succès Rainbow Rowell, est sortie le mois dernier chez Milady. Un livre sympathique dont le point fort est la personnalité de chaque personnage.

Quatrième de couverture : 1999. Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et de Beth, deux copines aussi drôles et imprévisibles qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble…

Découvrez mon avis complet sur le site Les Petits Livres ici !

Extrait de ma chronique : « Attachement est un roman sans prise de tête qui nous fait passer un moment sympathique. Il aurait pu être vraiment meilleur sans les longueurs et avec un peu de rebondissements surprises. La fin, attendue, est sympathique et nous fait fermer le livre le sourire aux lèvres. »

Pourvu que la nuit s’achève : injustice en Afghanistan

Pourvu que la nuit s’achève est un roman de Nadia Hashimi qui est sorti cet été chez les éditions Milady. Un roman qui raconte l’histoire d’une femme présumée coupable du meurtre de son mari. Dans un pays où justice rime trop souvent avec injustice, les afghanes doivent se battre pour prouver leur innocence. Mais Zeba est-elle réellement innocente ?

Quatrième de couverture : Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu’elle l’a tué. Depuis son retour de guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette mère de famille dévouée est-elle capable d’un tel crime ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants. C’est à Yusuf, revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d’origine, l’Afghanistan, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais la prisonnière garde obstinément le silence. Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal ? Et dans ces conditions, comment faire innocenter celle qu’on voit déjà pendue haut et court ?

Découvrez mon avis sur le site Les Petits Livres ici !

Extrait de ma chronique : « Une intrigue captivante qui nous fait voyager dans un pays où la femme est toujours opprimée. Une histoire d’honneur, de revanche, de liberté. Une héroïne touchante et un combat loin d’être gagné. Pourvu que la nuit s’achève est un roman captivant qui vous bouleversera et qui restera longtemps dans les mémoires. »

Les jours meilleurs : tout le monde a une histoire à raconter !

Les jours meilleurs est un livre écrit par Cecelia Ahern, l’auteure de P.S. I Love You. Sorti le 16 juin chez Milady, ce roman bouleversant délivre un message d’espoir.

Quatrième de couverture : Kitty est dans l’impasse. À force de dévoiler la vie privée des gens dans la presse à scandale, elle s’est acquis une réputation désastreuse et sa carrière de journaliste piétine. Pire encore, elle ne supporte pas d’avoir déçu Steve, son meilleur ami, une des rares personnes dont l’opinion compte à ses yeux. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle comprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Kitty demande à son amie de lui confier sur son lit de mort l’histoire qu’elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Déterminée à résoudre l’énigme, la journaliste part à la rencontre de ces inconnus. Cette enquête va lui permettre de découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance, et peut-être même de trouver un sens à la sienne.

Découvrez mon avis complet sur Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : « Les jours meilleurs met du temps à se mettre en place et l’action arrive un peu tardivement. Cecelia Ahern finit par nous embarquer dans son road-trip irlandais à la recherche des personnes de la liste et de l’histoire qu’ils ont à raconter. Qu’ont-ils en commun ? Pourquoi Constance s’intéressait-elle à eux ? Des questions qui ne trouveront réponses qu’à la fin de ce roman, nous laissant alors sur une note d’espoir et avec le sentiment que nous, lecteurs, sommes des personnes importantes. Un roman feel-good avec un magnifique message, des personnages attachants et une intrigue qui va crescendo. En bref, un livre parfait pour cet été ! »

Sous le même toit, dernier livre de Jojo Moyes

Sous le même toit est le nouveau livre de l’auteure à succès Jojo Moyes. Sorti le 17 février chez les éditions Milady, ce roman, bien que très intéressant, m’aura moins plus que le livre Avant Toi.

Quatrième de couverture : Toutes les maisons de famille ont une histoire…
Isabel n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort quand elle perd son mari : Laurent lui laisse une montagne de dettes, et les créanciers sont à ses trousses. Cette violoniste talentueuse doit radicalement changer de vie pour assurer l’avenir de ses deux enfants. Elle quitte Londres pour s’installer à la campagne, dans une maison délabrée. Tandis que les murs s’effritent et que ses économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle est loin de se douter que sa présence réveille de vieilles querelles, et que la bicoque dont elle a hérité est un objet de discorde au village. Faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve s’annonce dès lors comme un combat de chaque instant…

Découvrez mon avis sur le site Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : « Sous le même toit est un livre totalement différent du grand succès de Jojo Moyes, Avant Toi, mais c’est un livre tout de même intéressant grâce à ses nombreuses intrigues et ses personnages très bien construits. L’écriture de l’auteur est toujours aussi fluide et son histoire est bien sûr belle. Dommage que le personnage d’Isabel n’ait pas réussi à me toucher et que quelques lenteurs m’aient empêché de m’immerger pleinement dans ce récit. Sous le même toit est tout de même un très bon livre que tous les fans de l’auteure seront ravis de découvrir. »

Les Fabuleuses Tribulations d’Arthur Pepper

Les Fabuleuses Tribulations d’Arthur Pepper est un roman écrit par Phaedra Patrick et qui est sorti chez les éditions Milady le 23 septembre dernier. Une vraie pépite qu’il ne faut pas manquer !

les-fabuleuses-tribulations-darthur-pepperQuatrième de couverture : Comme tout Anglais qui se respecte, Arthur boit son thé à heure fixe. Mais depuis qu’il a perdu sa femme, rien ne va plus. Lorsqu’il consent enfin à tourner la page et à se séparer des affaires de sa défunte épouse, Arthur trouve un bracelet qu’il n’avait jamais vu auparavant. Les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ? Ainsi commence un périple riche en rebondissements qui réserve à Arthur de surprenantes révélations.

Découvrez mon avis sur le site Les Petits Livres by Small Things ici !

Extrait de ma chronique : « Phaedra Patrick est l’auteure d’un roman intense, rempli de suspense, de tristesse, d’amour et de tendresse. Une véritable leçon de vie, un appel à l’espoir. Les Fabuleuses Tribulations d’Arthur Pepper est un roman qu’il faut absolument découvrir. Je ne m’attendais pas à apprécier autant cette histoire, ni à m’accrocher autant aux personnages. Je ne pensais pas pouvoir m’émouvoir de la vie d’Arthur et je n’aurais pas pu mieux me tromper. C’est un livre captivant, qui arrive à nous tenir en haleine du début à la fin et que l’on termine le sourire aux lèvres. Une vraie pépite ! »

Reborn, la saga New Adult qui ne m’a pas convaincue…

Disaster est le premier tome de la saga Reborn de Rachel Van Dyken. Sorti le 17 juin chez Milady, ce roman New Adult a été une déception pour moi. Des personnages pas assez réalistes et une romance qui finit par lasser. Heureusement, les personnages secondaires sont là pour remonter le niveau !

Quatrième de couverturereborn disasterDepuis qu’elle a perdu ses parents, morts dans des circonstances tragiques, Kiersten est inconsolable. Lors de sa première année d’études à l’université de Washington, elle rencontre l’irrésistible West, mascotte de l’équipe de football de la fac, qui lui redonne goût à la vie. Elle ferait mieux de ne pas tomber amoureuse de lui : l’étudiant le plus séduisant du campus est victime de son succès et mène une vie pour le moins dissolue. Pourtant, il ne rêve que de Kiersten. Mais West ne peut laisser libre cours ni à son désir ni à ses sentiments : son coeur n’est plus à prendre, il ne sait même pas combien de temps il continuera de battre.

Voici un extrait de ma chronique que vous trouverez sur le site Les Petits Livres by Small Things  :
« Bien sûr, on passe un bon moment en lisant Disaster mais il n’y a aucune surprise dans l’idylle du couple. Pire, la fin ne m’a pas du tout convaincue, beaucoup trop gnian-gnian. Il faut arrêter les livres qui mélangent maladie et amour parce que trop c’est trop ! Ou alors, il faut apporter une touche d’originalité, ce que Disaster n’a pas su faire malheureusement. »