Dans le noir : vous ne voudrez plus éteindre les lumières !

Dans le noir, Lights Out de son nom d’origine, est un film d’horreur réalisé par David F. Sandberg. Je ne vais pas mentir, si j’ai été initialement intéressée par ce film, c’est bien parce qu’il a été produit en partie par James Wan. A la vue de la bande-annonce, on se dit « ok, celui-là faudra pas le rater ! ».

Lights Out, à l’origine, est un court-métrage suédois qui est sorti en 2014. Je ne l’ai pas vu (mais je vais y remédier rapidement) mais je pense qu’il devait être sacrément bon pour qu’on en fasse un film par la suite. Alors bien sûr, Dans le noir ne dure qu’ 1h21 mais c’est franchement suffisant. Pas besoin de rajouter des scènes qui ne servent à rien et qui viendraient gâcher le suspense non ?

LIGHTS+OUTSynopsis : Une famille en proie à une mystérieuse créature qui ne vit que dans le noir.
Petite, Rebecca a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Désormais, c’est au tour de son petit frère Martin d’être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie, rôde de nouveau dans la maison familiale. Cherchant à découvrir la vérité, Rebecca comprend que le danger est imminent… Surtout dans le noir.

Mon avis : Je ne vais pas vous parler des acteurs car à part Billy Burke, je ne connais personne mais je vais tout de même mentionner Ava Cantrell qui a très bien rempli son rôle de monstre bien flippant !

Dans le noir est un film plus angoissant que réellement terrifiant, nous plongeant dans l’attente de l’apparition de Diana, l’épouvantable femme qui effraye les personnages principaux. L’histoire en elle-même est plutôt bien pensée et on arrive à tout comprendre sans problème. Les acteurs sont crédibles, et c’est ce qui fait toute la différence dans un film de ce genre. Nous aurons le droit bien sûr à des jumpscares mais, une fois encore, la différence c’est qu’ils sont bien placés. Oui, on s’y attend parfois, mais c’est aussi justement parce qu’on s’y attend qu’on ne peut pas s’empêcher d’angoisser.

J’ai passé un mauvais moment dans ce cinéma et j’en suis contente ! On n’est pas terrifié bien sûr mais cela ne m’a pas empêché d’hésiter une petite seconde à éteindre la lumière avant de me coucher ^^ En bref, Dans le noir est un film intéressant, bien réalisé et avec une bonne dose d’attente angoissante, j’ai adoré !

Dernière info : A priori, c’est David F. Sandberg qui va s’occuper de la réalisation d’Annabelle 2 alors il n’y a plus qu’à espérer qu’il arrive à nous surprendre là où John R. Leonetti n’a pas vraiment réussi.

The Conjuring 2 : le cas Enfield

The COnjuring 2 Le Cas EnfieldThe Conjuring 2 aura eu le mérite de nous faire attendre ! 3 ans après le premier volet et avec un en-cas Annabelle au milieu, James Wan revient pour nous faire trembler avec une histoire encore une fois sortie tout droit des dossiers des Warren.

Souvenez-vous !
Ed et Lorraine Warren sont connus pour avoir aidé des familles dans des cas de possessions, d’exorcisme. Ed est démonologue et Lorraine est une médium accomplie. Dans le premier volet de The Conjuring, ils avaient aidé la famille Perron qui était victime d’une malédiction. En effet, une sorcière obligeait les nouveaux propriétaires de son terrain à tuer leurs enfants… Effrayant ! Dans ce deuxième volet, Ed et Lorraine vont aider une nouvelle famille mais cela ne se passera pas comme prévu. Ils seront eux-aussi en proie avec un démon.

Un film très bien pensé avec une histoire qui tient la route et qui est véritablement intéressante. C’est là le gros point fort de cette saga ! L’histoire est prenante et n’a pas besoin d’artifices pour faire stresser le spectateur. Bien sûr, il y aura quelques jump scares bien positionnés qui auront d’ailleurs fait sursauter ma voisine de fauteuil au cinéma, mais ce n’est pas là le point fort de ce film d’horreur.

Lorraine WarrenEn plus d’un récit percutant, The Conjuring : Le cas Enfield, a la chance d’être doté d’un casting époustouflant. En effet, les acteurs sont juste géniaux. C’est grâce à eux que la tension sort du film pour nous atteindre. Vera Farmiga et Patrick Wilson (qui jouait également dans Insidious), le couple Warren à l’écran, s’en sortent encore une fois avec brio nous montrant un couple touchant qui veut raccrocher car il a vu trop d’horreur. Bien sûr, le couple ne pourra échapper à son destin et surtout à l’effrayant démon de ce deuxième volet.

Je n’ai pas encore parlé d’eux sur ce blog mais ils méritent vraiment d’être mentionnés tant leur travail est efficace, il s’agit de Javier Botet et Joseph Bishara. Deux acteurs incroyables qui auront réussi à nous faire trembler dans de rares bons films d’horreur. On ne se rappelle pas souvent d’eux puisqu’ils sont tout le temps grimés et donc difficiles à reconnaître mais une grande partie de la réussite des films dans lesquels ils ont joués ne tient qu’à eux. Mais quels films ? me direz-vous…

Joseph Bishara
   Joseph Bishara est Bathsheba 

Joseph Bishara a joué dans Insidious 1 (le démon au visage rouge) et 3 (démon au rouge à lèvre), dans The Conjuring (Bathsheba) et The Conjuring 2 (le démon) mais aussi dans Annabelle. Il a également composé plusieurs musiques de films tels que Insidious et Conjuring mais également Dark Skies, Annabelle, Night of the Demons, The Door, Les Dossiers Secrets du Vatican…

Javier BotetJavier Botet, quant à lui, joue l’homme tordu dans Le Cas Enfield, Enola, Margaret et Pamela dans Crimson Peak, Myrtu dans The Door, Mama dans le film du même nom, Niña Medeiros dans .REC et plein d’autres encore.

Deux acteurs de films d’horreur qui ont réussi à rendre The Conjuring 2 plutôt flippant.

Alors oui l’histoire et les acteurs sont bons, le réalisateur est, selon moi, un génie et le fait que ce récit soit tout droit sorti des « vrais » dossiers des Warren est terrifiant au possible. Mais il y a un petit bémol à ce nouveau film de James Wan : il traîne un peu en longueur. Certains passages sont longs… peut-être un peu trop ! Je dois avouer que je me suis ennuyée à certains moments. C’est ce qui est le plus incroyable : on passe de l’ennuie à la peur avec une facilité déconcertante. Heureusement, globalement, les 2h13 de film passe vite et bien.

Un second volet qui aura un petit point négatif et qui, du coup, ne surpasse pas le 1er Conjuring, des acteurs qui, globalement, jouent très bien, une histoire bien pensée et réalisée, et des personnages effrayants. Alors même si je n’ai finalement pas eu super peur, la tension et le suspense sont bien présents. The Conjuring : Le Cas Enfield est un bon film qui surpasse de loin toutes les daubes qu’on nous sert annuellement et qui se disent « d’épouvante ».

Un dernier point pour fini : Sachez qu’un nouveau film produit par James Wan sortira en août et qu’après avoir vu la bande-annonce, ça s’annonce… flippant ! Rendez-vous le 24 août Dans le noir 😉

 

Paranormal Activity : The Ghost Dimension

Le cinquième volet de la saga Paranormal Activity est sorti au cinéma le 21 octobre 2015 et sera disponible en version DVD et Blu-ray le 24 février prochain.

Réalisé par Gregory Plotkin, ce nouveau volet rassemble Ivy George, paranormal-activity-the-ghost-dimension-movies-2015Chris J. Murray, Brittany Shaw, Olivia Dudley et Dan Gill. Des acteurs pas trop connus mais qui jouent globalement pas trop mal.

Synopsis : La famille Fleeges emménage dans une nouvelle maison et découvre dans le garage des cassettes vidéos de l’enfance de Katie et Kristi et une caméra leur permettant de voir ce qui se déroule véritablement autour d’eux…

Mon avis : Un bande annonce qui donne envie et qui finit par nous convaincre d’aller voir un énième volet de cette saga qui a perdu de son souffle. Le premier film était plutôt pas mal mais j’avoue avoir été déçue par les suites. Ghost Dimension suit le mouvement et n’apporte aucun frisson au spectateur. Dommage… 

Nous allons suivre l’histoire de la famille Fleeges qui a emménagé (non sans déconné ? ^^) dans une superbe maison mais qui va vite déchanter suite à la découverte d’une caméra ayant appartenu à d’anciens propriétaires. Grâce à cet objet d’un autre temps, ils vont réaliser que quelque chose, ou plutôt quelqu’un, discute avec leur petite fille la nuit. Très vite l’enfant va changer de comportement et provoquer la panique dans la maison.

Un début qui commence pas trop mal avec des acteurs qui ne déméritent pas. Un grand bravo à la petite Ivy George qui joue vraiment très bien. Non, le problème ne vient pas des acteurs. Le soucis vient surtout de l’histoire en elle-même. Elle suite certes la logique de la série mais elle n’est pas exceptionnelle. Au contraire, on a l’impression de retrouver toujours la même intrigue : une famille emménage, un phénomène étrange apparaît, elle met des caméras et un démon essaie de prendre possession d’un des résidants. Trop de similitudes et un besoin de plus, beaucoup plus ! On est bien loin du bon film d’épouvante qui vous fait sursauter dans votre fauteuil.

Un film qui se laisse voir et qui reste meilleurs que certains des autres volets de Paranormal Activity mais espérons qu’ils en aient fini avec les suites et qu’on nous laisse enfin découvrir de nouvelles pépites… Je pense particulièrement au prochain The Conjuring 😉

Battle Royale ou comment bien se marrer en soirée !

Battle Royale est un film japonais qui est sorti 2001 et qui se dit « horrifique ». Interdit aux moins de 16 ans… absurde ! Il aurait dû être interdit tout court… Bon, j’exagère et puis peut-être certains d’entre vous adorent Battle Royale alors je vais essayer de faire attention à ce que je dis.

Réalisé par Kinji Fukasaku, Battle Royale a Battle Royale filmpourtant reçu de bonnes critiques, notamment sur allociné où sa note atteint les 3.6/5. Alors comment expliquer cela ? Peut-être que les notes ont été données par les fans du manga… Non, franchement, je ne comprends pas. Certains dénigrent « Ça » de Stephen King sans prendre en compte qu’il s’agit d’un film tourné en 1990 et que, pour l’époque, c’était plutôt pas mal. Battle Royale n’a pas cette excuse ! Pour un film de 2001, les scènes sont absurdes, mal jouées et du coup terriblement drôles. Je rappelle juste au passage que l’année 2000 a vu pas mal de bons films apparaître : Destination Finale, American Psycho, Apparences, Sept jours à vivre… Certes ce n’étaient pas des films asiatiques mais s’il faut aimer un film juste parce qu’il est sorti au Japon au lieu des Etats-Unis…

Revenons sur l’histoire : Dans un avenir proche, les élèves de la classe B de 3ème du collège Shiroiwa ont été amenés sur une île déserte par une armée mystérieuse. Un adulte surgit tout à coup devant eux : leur ancien professeur Kitano. Il leur annonce qu’ils vont participer à un jeu de massacre dont la règle consiste à s’entretuer. Seul le dernier des survivants pourra regagner son foyer. Kitano leur présente deux nouveaux élèves très inquiétants. Des coups de feu retentissent pour convaincre les incrédules. Selon la loi de réforme de l’éducation pour le nouveau siècle, ce sacrifice permettra de former des adultes sains. Abandonnés chacun à son sort avec de la nourriture et une arme, les adolescents disposent d’un délai de trois jours pour s’entretuer.

Mon avis : Rien ne vous choque dans le résumé ? Vous ne trouvez pas que Hunger Games ressemble un petit peu à Battle Royale tout d’un coup ? Des adultes décident que des adolescents doivent s’entretuer sur une île. Ils leur donne un sac avec quelques petites choses pour survivre et leur disent que le dernier survivant pourra rentrer chez lui… Oui, c’est choquant ! Suzanne Collins dit s’être inspirée de la mythologie grecque, de la civilisation romaine, ainsi que de la télé-réalité mais on ne peut nier que la ressemblance est tout de même incroyable. Attention, je ne dis pas que l’auteure s’est inspirée de Battle Royale, je souligne juste la similarité.Battle Royal 3

Si Hunger Games a été une totale réussite, on ne peut pas en dire autant de Battle Royale pourtant. L’histoire paraît bonne mais malheureusement la réalisation ne l’est pas du tout.

Les acteurs surjouent leur rôle rendant un film horrifique franchement humoristique. A un tel point qu’après juste 5min de film, on se dit : « Mais qu’est ce que c’est que ce truc ? ». Les scènes sont mal jouées mais ce n’est pas tout : les effets spéciaux (si on peut appeler ça comme ça) sont ridicules, invraisemblables. Le petit bémol supplémentaire qui, cette fois, n’est pas du tout la faute du réalisateur : les prénoms. Quand on ne comprend pas comment s’appellent les « héros », difficile de rentrer dans l’histoire. Une fois de plus, ce n’est pas une erreur puisque se sont simplement des prénoms japonais mais, pour moi, difficile de comprendre le nom « Hiroki Sugimura », surtout lorsqu’il est dit très vite !

Il n’y a rien à dire de plus sur Batlle Royale. Je ne peux pas dire que j’ai détesté car c’était vraiment drôle mais franchement je ne le recommande absolument pas !

Je remercie Andros et Damien pour m’avoir fait découvrir ce sublime film (ironie !!) et je ne vous le dirai jamais assez : Arrêtez de regarder les notes sur allociné c’est du n’importe quoi ! 😉

Unfriended, la déception Skype

Unfriended est un film d’horreur sorti le 24 juin dernier. Réalisé par Leven Gabriadze, il réunit les acteurs Shelley Hennig (Teen Wolf, Justified, Ouija), Moses Jacob Storm, Renee Olstead (La vie secrète d’une ado ordinaire), Will Peltz (The Collection, Identité secrète)Jacob WysockiCourtney HalversonHeather Sossaman et Matthew Bohrer.

RésuméUnfriendedUne jeune lycéenne se suicide après qu’une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour « tchater » entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

Mon avis : Si la bande-annonce et le résumé donnent vraiment envie, le film est en réalité une déception. C’est bien dommage car l’histoire de base est bien trouvée ! Un sujet délicat et actuel qui parle à tous les jeunes : celui de l’intimidation, du harcèlement.

Une jeune fille a été filmée dans une situation compromettante par ses soi-disant amis. Les répercutions pour elle ont été terribles, si bien qu’elle en est venue au suicide. Un an après sa mort, un groupe de jeune se réunissent sur Skype mais quelqu’un, qu’ils prennent d’abord pour un hacker, participe à la conversation.

Unfriended 2015 horreurL’originalité de ce film réside dans le fait qu’il soit filmé presque uniquement via écran d’ordinateur. Le spectateur a les bruits et les problèmes d’internet. Ainsi on retrouve la désormais célèbre musique d’appel de Skype, mais aussi les visages bloqués car on ne capte pas bien. L’originalité n’est pourtant ici pas une bonne chose ! J’ai été fatiguée de toutes ces images, ces blocages etc… Il faut tout le temps lire ce qu’écrivent les jeunes sur leur ordi et si je regarde les séries en VO c’est bien parce que je déteste devoir lire les sous-titres ^^

Passons maintenant à la partie « horrifique ». Elle est quasi inexistante avec seulement quelques passages (encore une fois mis en mode pause pour plus de trash). Le suspense n’est pas du tout en rendez-vous et la tension que l’on peut ressentir sur certains films (The Secret ou Dream house par exemple) n’y est pas non plus. Dommage…

Un film décevant pour une mise en scène sans suspense mais un scénario pourtant tellement bien trouvé ! Ce n’est que mon avis alors n’hésitez pas à le regarder et à vous faire ainsi votre propre opinion 😉 (PS : il sortira en DVD et Blu-ray le 27 octobre prochain)

Insidious Chapter 3 : Frissons garantis !

C’est le 30 juin dernier que nous avons enfin pInsidious chapitre 3u découvrir le troisième volet de la saga Insidious. Si les deux premiers ont été réalisés par James Wan (mon chouchou !), c’est au tour de Leigh Whannell de prendre la caméra. A savoir : il a tout de même été le scénariste des trois films ainsi que de trois Saw et de Dead Silence. Il joue également le rôle de Specs, l’un des acolytes d’Elise.

Etant donné que ce troisième volet est un prequel des films, on retrouvera Lin Shaye dans le rôle d’Elise Rainier et Angus Sampson dans le rôle de Tucker. Les petits nouveaux : Stefanie Scott (Beethoven: une star est née, Sex Friends) et Dermot Mulroney (Friends, New Girl, Stocker, Jobs…).

Mon avis : J’avais un peu peur dInsidious 3 elise rainiere ne pas apprécier ce troisième chapitre au vue de la qualité des deux premiers. Un troisième volet extraordinaire, ce n’était pas possible… N’est-ce pas ? Et bien si ! Leigh Whannell réussit une fois de plus à nous convaincre et à nous faire passer 1h38 de frissons. Un film stressant du début à la fin. Il n’y a pas de longueur, tout est parfait !

On va retrouver Elise Rainier et on va découvrir comment elle a rencontré Specs et Tucker. Une chose est sûre, ces deux personnages ne s’attendaient pas à tomber sur un réel cas de possession en rentrant dans la maison de la jeune Quinn Brenner. La demoiselle pensait pouvoir réussir à parler à sa mère qui est décédée mais elle a attiré la mauvaise personne. Elle insidious 3 tuckeraura alors besoin d’Elise qui a, quant à elle, perdu son mari et qui ne veut plus pratiquer la « voyance ». En effet, un mort en a après elle et c’est un personnage que l’on a déjà vu dans les autres Insidious. On est même heureux de retrouver cette monstruosité qui nous aura fait passer des moments de pur frisson.

En bref : Insidious Chapitre 3 est un film franchement génial et j’espère sincèrement que Leigh Whannell va continuer à faire de l’aussi bon travail. A voir absolument !!!

Les sorties cinéma qui me font envie !

Un petit article parce que les prochains films qui vont sortir ont l’air franchement géniaux ! Voici une sélection de ceux que je voudrais voir…

Maggie – catégorie Drame mais plutôt Action/HorreurMaggie
Sortie le 27 mai 2015
Alors qu’une terrible pandémie se propage à travers les États-Unis, le gouvernement impose de placer les malades infectés par le virus en quarantaine, où ils se transformeront en zombies, totalement retranchés du monde. Lorsque Maggie, 16 ans, apprend qu’elle a été contaminée, elle s’enfuit. Mais son père, Wade Vogel est déterminé à la retrouver et à la protéger coûte que coûte, même s’il lui faut affronter les forces de police…

Poltergeist

Poltergeist en 3D – catégorie Horreur
Le film de 1982 revisité.
Sortie le 24 juin 2015
Une famille tranquille et prospère emménage dans une maison qui devient le théâtre d’étranges phénomènes. Une nuit, la cadette est enlevée. La famille doit alors affronter un poltergeist qui ne leur laisse aucun répit.

Unfriended – catégorie Horreur
Sortie le 24 juin 2015
Une jeune lycéenne se suicide après qu’une vidéo Unfriendedcompromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour « tchater » entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

Insidious : Chapitre 3 – catégorie HorreurInsidious Chapitre 3
Enfin le troisième volet de cette saga franchement génial ! Une sorte de prequel…
Sortie le 08 juillet 2015
Insidious : chapitre 3 se situe avant les évènements néfastes qui touchent la famille Lambert. Elise Rainier, grâce à son équipe et ses pouvoirs psychiques, va communiquer à contre cœur avec les morts pour venir en aide à Quinn, une adolescente prise pour cible par une entité maléfique.

Pitch Perfect 2

Pitch Perfect 2 – genre Comédie
Sortie le 22 juillet 2015
Après leur victoire au concours de chant, les Bellas sont de retour et participent au championnat du monde de chant a capella. Elles devront faire face à des concurrents d’origines diverses et redoubler d’effort pour remporter le précieux sésame.